air conditionné

Échangeur d’air ou air conditionné ?

Avez-vous un chat, un chien ou un autre animal de compagnie? Est-ce que vous fumez? Est-ce que votre maison est humide? Du froid? Inconfortable? Est-ce que vous ou un membre de votre famille souffrez d’allergies? De la condensation se forme-t-elle sur vos fenêtres en hiver? Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, il y a un besoin immédiat d’améliorer la qualité de l’air dans votre maison. La solution pour vous: l’échangeur d’air ou un air conditionné ?

Les avantages de l’installation d’un air conditionné

Les raisons de l’installation de l’air conditionné sont variées. En fait, son installation permet de rafraîchir les  pièces surtout durant l’été. S’agissant des climatiseurs appelés «réversibles», ces espaces disposent d’une solution de chauffage pendant l’hiver. Des systèmes de climatisation existent pour tout budget.

L’air conditionné peut participer à l’amélioration du confort de vie. En effet, chaque propriétaire de maison veut bien avoir chaud en hiver, mais aussi profiter d’une bonne fraîcheur en été. L’installation de l’air conditionné peut réguler facilement la température. En plus, elle présente les avantages suivants :

– refroidissement et chauffage précis : les endroits où il faut employer l’air conditionné sont à choisir.

-Une température intérieure agréable durant toute de l’année.

– Avec un filtre, un air intérieur sain peut être réalisé par l’air conditionné.

–  Avec un entretien régulier, l’air conditionné reste un investissement sûr à long terme.

L’installation d’un échangeur d’air

Les nouvelles constructions disposent d’une meilleure isolation. Mais, les allergènes, l’humidité et les polluants y sont enfermés. C’est pourquoi l’installation d’un échangeur d’air devient indispensable dans une habitation. Ainsi, les occupants peuvent respirer  une excellente qualité d’air libre des mauvaises odeurs.

Les activités pratiquées par les occupants de la maison causent certaines variations d’humidité ainsi qu’une augmentation graduelle de la pollution de l’air. Pourtant, un échangeur d’air de qualité garantit une purification et un renouvellement de l’air ; ce qui est utile au maintien d’une santé bienveillante et au confort. Le contrôle d’un apport d’air frais, l’évacuation d’un air vicié, mais aussi de polluants réduisent les occasions de complication pour la santé.

Généralement, les activités humaines provoquent de l’humidité, de la fumée de tabac, de mauvaises odeurs, des poils d’animaux, des vapeurs de produits de nettoyage, des poussières, radon, etc. Mais, si l’on emploie un appareil de chauffage au gaz (foyer, cuisinière, fournaise), ces appareils dégagent entre autres du gaz carbonique, des oxydes d’azote et du monoxyde de carbone que l’échangeur d’air s’occupera de vidanger.

Un échangeur d’air contrebalance le taux d’humidité tendant à grimper en flèche lorsque l’aération n’est pas suffisante. En fait, les générateurs d’humidité plus grands de la maison sont la cuisson des aliments, les plantes, la lessive, la transpiration, la respiration et la douche.

Toutefois, l’humidité non régularisée se convertit en moisissures. Cela peut provoquer ou aggraver la santé des occupants de la maison. Et, la maison devient insalubre.

Le Dr Tom Kovesi a mené une étude chez la communauté de Qikiqtaaluk et a apporté la preuve qu’un échangeur d’air à récupération de chaleur a participé de manière remarquable à diminuer les symptômes de maladies pulmonaires constatées chez les enfants. Un échangeur d’air réduit donc la poussière, les allergènes et autres irritants atmosphériques exposés dans l’air de la maison.

 

 

 

 

0saves
If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *